Informations sur la thèse
Etudiant GIRARD Corentin
CV
Pays d'origine FRANCE
Titre Integrating top-down and bottom-up approaches to design a cost-effective and equitable programme of measures for adaptation of a river basin to global change
Date de première inscription 01/01/2012
Directeur de thése Rinaudo Jean-Daniel
Co-directeur(s)
Pulido-Velázquez Manuel
Résumé
L’adaptation au changement global à l’échelle des bassins versants requiert la sélection des mesures d’adaptation efficace dans un contexte d’incertitudes élevées concernant les conditions futures. Étant donné l’interdépendance entre les usagers de l’eau à l’échelle d’un bassin versant, des accords sont nécessaires pour mettre en place les mesures d’adaptation les plus efficaces. Cette thèse développe une approche pour : sélectionner un programme de mesures d’adaptation coût-efficace dans un contexte d’incertitudes liées au changement climatique ; et pour définir une répartition équitable du coût d’un tel programme de mesures entre les différentes parties prenantes.

Le cadre méthodologique développé intègre les deux principales approches habituellement utilisées pour la planification de l’adaptation. La première, intitulée « Top-down» (Descendante), évalue l’impact de différents scénarios climatiques au niveau global sur les ressources en eau à l’échelle locale. La deuxième approche, appelée « Bottom-up » (Ascendante), commence par évaluer la vulnérabilité au niveau local pour ensuite identifier des mesures d’adaptation qui permettront de faire face à un futur incertain.

Les résultats des approches précédentes, appliquées dans le bassin versant de l’Orb (France), ont été intégrés au moyen d’un modèle d’optimisation pour sélectionner une combinaison coût-efficace de mesures d’adaptation, considérant la possibilité de développer de nouvelles infrastructures, mais aussi de mettre en place des mesures d’économie d’eau dans les ménages ou d’amélioration de l’efficacité de l’irrigation. Le modèle est ensuite utilisé pour explorer les arbitrages possibles entre différents objectifs de planification et identifier des mesures d’adaptation robustes et de moindre regret.

La question de la répartition du coût du plan d’adaptation est ensuite considérée depuis deux perspectives complémentaires. Le processus de négociation entre les acteurs impliqués est modélisé au moyen de la théorie des jeux coopératifs pour définir des scénarios de répartition des coûts équitables. Ces scénarios sont ensuite comparés avec des règles de répartition des coûts basées sur différents principes de justice sociale évaluées avec les acteurs locaux pour apporter des éléments de discussion au processus de négociation.

Le cadre méthodologique interdisciplinaire développé durant cette thèse contribue à combler l’écart entre les méthodes Top-down (descendantes) et Bottom-up (ascendantes) pour informer la définition de plan d’adaptation coût-efficace et équitable à l’échelle locale.
Evaluation
Complément d'informations
Ecole Doctorale : Ecole Doctorale d’Economie et Gestion , Escuela de doctorado de la Universitat Politècnica de València

Université : SupAgro, Universitat Politècnica de València

Laboratoire d’appartenance : G-EAU/BRGM, IIAMA (Instituto de Ingeniería del Agua y Medio Ambiente)
Type de thèse Thèse soutenue
Laboratoire UMR G-eau
Université Montpellier SupAgro
Ecole doctorale EDEG, ED 231
Site internet
Documents rattachés

Domaines d’excellence et Challenges
D5 - Eau, acteurs et territoires      D1 - Hydrosystèmes : circulations et ressource      C1 - Viabilité et interactions dans les territoires hydrologiques      C2 - Ressources en eau et scénarios prospectifs