Ecoles de Terrain

Quoi de plus formateur que 10 à 15 jours sur le terrain en immersion au sein d'une équipe de chercheurs expérimentés ? Avec les Ecoles de Terrain HYDRARIDE et HYDRUS, les candidats retenus bénéficient d'une formation sur mesure pour renforcer leurs connaissances techniques et se confronter aux réalités du terrain en milieu tropical

Plusieurs laboratoires de l’IM2E sont particulièrement impliqués dans les activités de formation et de recherche en partenariat en Afrique subsaharienne. Cette politique de coopération internationale s’articule autour de programmes de recherche communs, mais se décline de plus rarement à travers des offres de formation conjointes.

Depuis 2 ans, une expérience d'enseignements délocalisés au Sud est menée à travers la mise en place des Ecoles de Terrain HYDRARIDE et HYDRUS qui réunissent pendant une à deux semaines sur des bassins africains des étudiants de niveau master, des doctorants et des post-doctorants, des chercheurs et des enseignants-chercheurs issus d'universités ou d'organismes de recherche franais et africains.

Ecoles de Terrain HYDRARIDE et HYDRUS

Soutenues à Montpellier par le laboratoire HSM et adossés au MASTER EAU, ces dispositifs sont le fruit de partenariats impliquant plusieurs universités françaises (Université de Rouen, Aix-Marseille Université) et africaines (Université d'Abomey Calavi au Bénin ; Universités de Ngaoundéré et Dschang au Cameroun ; Universités de Maradi et de Niamey au Niger) et l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD).

Ces dispositifs de formation originaux répondent à des besoins clairement identifiés et relèvent d'objectifs à la fois pédagogiques et scientifiques :

  • il s'agit tout d'abord de sensibiliser les stagiaires à des techniques d'observation, de mesure et d'échantillonnage propres aux Sciences de l'Eau, aux Géosciences de Surface et aux Sciences de l'Environnement : hydrologie, hydrogéologie, hydrogéophysique, hydrogéochimie, pédologie, sédimentologie, cartographie, bioclimatologie ;
  • il s'agit également d'initier et de développer des activités scientifiques d'équipes multidisciplinaires spécialisées sur les questions des interactions entre Climat, Eau, Environnements et Sociétés en Afrique subsaharienne, dans le périmètre thématique du LMI PICASS'EAU.

HYDRARIDE : Hydrologie et Géosciences en zone tropicale - Cameroun www.hydraride.fr

Lieu : Plateau de d'Adamaoua, bassin de la Vina Nord

Date : 15 jours entre octobre et novembre, à la fin de la saison des pluies lorsque les nappes souterraines sont rechargées.

Ateliers proposés

  • Hydrologie et mesures sur le terrain
  • Hydrogéochimie et bonnes pratiques de terrain
  • Hydrogéophysique et ressources souterraines
  • Télédétection et analyse des paysages
  • Carottage lacustre et paléoclimatologie

Partenaires du projet

HYDRUS : Cycle terrestre de l'Eau en zone tropicale humide - Bénin

Lieu : Observatoire de la Haute Vallée de l'Ouémé (www.amma-catch.org)

Date : une semaine à la fin juillet, au cœur de la saison des pluies lorsque le système hydrologique est fonctionnel.

Ateliers proposés

  • Hydrogéophysique et caractérisation du sous-sol
  • Précipitation
  • Infiltration et zone non saturée
  • Écoulement en rivière
  • Dynamique des stocks souterrains
  • Evapotranspiration
  • Fonctionnement hydrique des arbres

Partenaires du projet

  • Université de Abdou Moumouni d'Abomey Calavi (Bénin), LMI PICASS’EAU
  • Université de Montpellier 2, UMR HSM, Master EAU
  • Université de Grenoble, UMR LTHE
  • Université de Maradi (Niger)

Comptes-rendus